Nom : Bernalt
Nature, secte et groupe d'appartenance : Vampire - Tremere
Indicateur d'activité : Mort
Résidence du personnage :
Ex-URSS Lettonie Livonie
Europe Roumanie Transylvanie Ceoris
Source : Officiel
Données sur le personnage :
Telyav âgé, en voulant énormément aux Tremere. Il se laisse tuer par Deverra. [Dark Ages Clan Novel, Book 11: Tremere (11215)]

Login d'enregistrement : Officiel

Evènements historiques liés au personnage :
1231 / 11 / 01 - 1232 / 03 / 31
L'arrivée en terre livonnienne les conduit sur les lignes de forces magiques du pays. Leur premier contact avec la population locale est de surprendre un groupe qui a capturé un dominicain. Une cérémonie semble avoir lieu, une jeune fille d'une 15aine d'année lui est offert en mariage par superstition: le dominicain va être exécuté, et tuer un non marié est de mauvais augure. Le moine refuse. Il est brûlé vif, sous les yeux de Jervais, qui empêche Hermann d'intervenir. [Dark Ages Clan Novel, Book 11: Tremere (11215)]

Plus tard, Wigand les rejoint : après le massacre des hommes d'Alexandre, il a fuit et s'est réfugié à Riga. Il leur fait un descriptif détaillé du combat de Qarakh et d'Alexandre, et des pouvoirs Telyavs. Jervais exulte : il possède du Sang d'Alexandre, et a donc un moyen direct de toucher Qarakh, qui a diablerisé l'ex-Prince. Les Tremere enchantent Torgeir, qui entre en esprit dans le camp du Khân. Au même moment Osobei est reçu par Deverra, et reçoit ses 4 vérités en pleine figure : elle n'est pas dupe du comportement de Rustovich. Elle sait qu'il considère Qarakh comme un chien de guerre, et qu'il souhaiterait substituer des Kolduns aux Telyavs. Elle est interrompue par le signal des sceaux de protection du camp. Elle sort et trouve Qarakh en frénésie, en train d'égorger ses hommes, et parlant grec. Elle réussit à le maîtriser par un pieu, puis parle à son âme, et apprend que son corps est influencé de l'extérieur. Torgeir, de son côté, est aussi saisi par la Bête: le cercle d'invocation est rompu, ce qui met tout le monde en danger. Jervais rattrape Torgeir, le maîtrise, et le voit affligé, en bon disciple d'Etrius qu'il est. Il recadre sa volonté d'auto-flagellation avec un certain succès, dirigeant sa colère contre les Telyav. Zabor, qui a brisé le cercle, est puni par humiliation par toute la troupe.

A près cet incident, Hermann force Jervais à révéler le lien unissant les Tremere aux Telyavs. Il propose que le Tremere aille (faussement) négocier avec Qarakh et Deverra, afin d'évaluer les forces. Vu le danger, Jervais n'accepte qu'en échange d'un service futur, pour un rituel.

Jervais se rend avec Fidus au camp, et rencontre Deverra. La discussion est tendue, mais diplomatiquement correcte. Mais tout se gâte avec Bernalt, qui ne peut s'empêcher d'insulter Jervais: il lui rappel que lorsqu'il était encore mortel, il a croisé Jervais à Ceoris, et que ce dernier ne l'a jamais mis en garde contre le clan, lui a menti, lui a souri. Il demande le Certamen à mort, pour avoir été trompé. Jervais refuse, Bernalt le frappe. Tout le monde pense qu'il va y avoir combat... mais Osebei intervient, et rappelle que Bernalt vient de briser une tradition chère aux Tzimisce, celle de l'Hospitalité. Bernalt est forcé de s'excuser, Deverra aussi. Elle offre un présent à Jervais, qui n'est pas dupe du piège que cela peut être (cela peut servir de lien pour un rituel contre le porteur par exemple), mais l'accepte.

Sur le retour, Jervais tente de se débarrasser de la boîte, qui explose dès qu'il la pose sur le sol. Elle laisse échapper des esprits des morts, facilement repoussés par Torgeir, de Foi chrétienne. Bagahtur, au camp Tremere, examine les restes de la boîte, et se rend compte que l'arbre qui a servi pour la fabriquer a été nourri au Sang, probablement de Deverra. Il devient évident que la moindre écharde peut servir de focus pour un rituel. Des contres mesures sont prises. Ceci est vain : un troupeau d'auroch est dirigé par Deverra sur leur camp. Ils en réchappent de peu. Pendant la journée, les arbres capturent les corps des Tremere, sauf Jervais, qui en réchappe (il est prisonnier, mais pas atteint). En fait, durant l'attaque des Aurochs, des Telyavs ont volé des effets personnels permettant d'atteindre directement les membres du groupe. Jervais décide de contre-attaquer : il va frapper par le feu et l'éclair la clairière où poussent les arbres de Deverra. Elle réplique, en faisant se consumer Zabor de l'intérieur. Il tient le cercle magique, mais meurt. Le sodalicium est rompu. Fidus est alors initié au 4ème cercle par Jervais, qui avait prévu le problème, et reforme un sodalicium.
La nuit suivante, Deverra est obligée de consacrer un nouvel autel à Telyavel : elle sacrifie un homme, volontaire pour cela, devant l'assemblée des fidèles au dieu. Une nouvelle attaque est lancée contre le camp des Tremere, abrités derrière un cercle de protection magique. Oluksna arrive à capturer Miklos. Jervais se lance à leur poursuite, Miklos permettant d'atteindre tout le groupe par le rituel de Sodalicium. Il est attaqué un Telyav sous forme d'ours... dont le seul but est de forcer la poursuite jusqu'au petit jour. Jervais se fait piéger par le soleil. Il est sauvé par Falco et Ricatrix, qui l'enveloppent de leurs ailes et se solidifient en pierre. Quand il se réveille le lendemain, il y a 5 Telyav qui l'attendent... Ricatrix en tue un (l'ours) et sauve Jervais. Falco meurt.[Dark Ages Clan Novel, Book 11: Tremere (11215)]

Les Telyavs envoient un message : ils sont prêt à relâcher Miklos, en échange du départ des Tremere. Jervais sait que c'est un leurre. Il décide de sacrifier Miklos, en le faisant se consumer par rituel. Deverra comprend la détermination des Tremere, et demande aux humains et aux troupes de Qarakh de lever le camp : elle reste seule avec les Telyavs.
Jervais décide de s'en prendre encore une fois à la source du pouvoir Telyav, ces fameuses clairières, les alkas. Il ordonne à Dieter et Werner de couper les arbres qu'ils peuvent trouver dans ces lieux magiques... et ceux-ci constatent que certains arbres saignent! Ils abattent les arbres contenant des Telyav, et en tue 4 en une nuit. De son côté, Baghatur empoisonne par alchimie des clairières. Quand à Antal et Jervais, ils se font porter par Olena et se livrent à une attaque aérienne en règle. Deverra se fait attaquer physiquement par ce qu'ils pensent être les 6 Tremere : c'est un leurre, il s'agit des chevaliers teutoniques, qui utilisent les prières chrétiennes et sont insensibles à la magie des Telyavs. Ces derniers fuient.
Torgeir et Fidus retournent dans une forge, où le groupe s'était arrêté sur le chemin de l'aller et avait fait referrer les chevaux. Le forgeron, Ankstakojis, les accueille. Mais ils le dévoilent : les Tremere ont compris que ce forgeron n'était pas là par hasard, et que sa forge était située sur un des endroits les plus chargés en magie de la région. Il s'agit en fait d'un avatar de Telyavel, gardien du feu sacré qui symbolise l'union du dieu avec les Tremere renégats. Torgeir et Fidus le maîtrisent, trouvent le feu, qui est sous la forme d'un charbon incandescent, et le forcent à l'avaler. Torgeir commence alors à réciter des prières, qui bannissent l'avatar et le Feu Sacré. Le lien avec Telyav est rompu. Deverra le ressent aussitôt. Elle sonne la retraite, révèle à ses fidèles que les Tremere ont blasphémé contre leur dieu. Tous comprennent que la fin est proche. Mais ne voulant mourir en vain, ils se laissent sacrifier par Deverra, qui les égorge, et va utiliser la force de leur âme contre Jervais. Jurate est l'une des rares à s'enfuir, ne pouvant se résoudre à mourir de la sorte.
Quand les Tremere attaquent Deverra, les fantômes des morts la protège, terribles et efficaces: ils prennent le contrôle d'Olena, qu'Antal est obligé de maîtriser avec un pieu dans le coeur, après qu'elle ait frappé d'un éclair Wigand. Les chevaliers aussi sont attaqués, rendus fous. Antal lance alors un rituel, sur Jervais... le rituel soit disant de protection initié par Etrius a Ceoris. Jervais rentre en frénésie, toute la rage, la haine, la rancoeur qu'il a accumulé ressortent d'un coup. Il veut se retourner contre Antal, mais Etrius intervient depuis Ceoris. Même Deverra le sent. Etrius dit qu'il peut diriger le rituel, mais Jervais refuse. Il ne se résout que quand Etrius concède que Jervais est peut être ce que va devenir le clan, des diplomates mages, qui n'ont pas connu la gloire de la vraie magie. Le rituel se déchaîne alors, Deverra est tuée. Wigand succombe à sa blessure, ainsi que d'autres chevaliers. [Dark Ages Clan Novel, Book 11: Tremere (11215)] ( Ex-URSS Lettonie Livonie ) - Fidus - Herman - Landric - Ditmar - Werner - Garaboncias Antal - Cabo - Ricatrix - Falco - Wigand - Alexandre - Torgeir - Karsh, Qarakh - Rustovitch Vladimir - Valisevich Osobei - Deverra - Jervais - Khazarin Baghatur - Olena - Etrius - Zabor - Bernalt - Miklos - Oluksna - Sturla - Valdur - Jurate - Daine - Ako


Relations du personnage :