Vampires

Cappadocian

[Vampire: The Dark Ages (2800)]

Atouts-Handicaps pour Cappadocian

Clan Cappadocian dans le monde musulman

Histoire du clan Cappadocian

Les Pilleurs de Tombe

Auspex, Force d'Ame et Mortis.

 

    Connus depuis des millénaires, parmi les Caïnites, comme le «clan de la mort», les Cappadocians sont rejetés même par leurs frères à cause de leurs intérêts macabres. Cappadocius lui même était un prêtre iconoclaste de son vivant, et après son Passage il poursuivit ses recherches sur les secrets de la vie, de la mort et de ce qu'il deviendrait. Ses infants ont continué ses recherches et, grâce à leurs efforts, les Caïnites ont beaucoup appris sur la nature de leur existence. Mais la nature secrète de leur clan a amené autant de personnes à les redouter qu'à les respecter.

    Ils occupent généralement le rôle de conseiller des princes. On les respecte pour leurs idées et leur sagesse, et largement à cause de leur manque d'intérêt concernant le pouvoir terrestre. A cause de cela, les Ventrue et les Cappadocian ont formé une alliance non officielle, dans laquelle les premiers procurent un endroit sûr pour effectuer des recherches en échange des conseils des derniers.

    Les Cappadocian espèrent qu'avec les connaissances partagées avec les nécromanciens ils ont Etreint (Voir Factions Internes), qu'ils vont pouvoir briser les dernières barrières, révélant enfin les vérité qu'ils recherchent depuis un millénaire.

    Ils sont secrets à l'extrême, mais ne dédaignent pas la compagnie d'autres érudits. Si un Caïnite d'un autre clan offre de partager ses connaissances avec eux, ils peuvent se révéler être de charmants hôtes. Naturellement, ils forment l'un des clans les plus résolus, et leur hospitalité peut s'avérer plutôt macabre si la personne ne porte aucun intérêt à la mort. Il y a bien sûr des exceptions à cette solennité, mais les rassemblements du clan ne sont jamais très vivants ni fantasques. 
    Les Cappadocien n'ont jamais été bien organisés. Leur solitude et individualisme ne les rendent pas prompt à une hiérarchie très stricte. Une fois par an, les Cappadocians qui en sont capable tentent de se rendre à Erciyes pour discuter. [Clanbook: Cappadocian (2805) p27-28]

    Les Cappadocien sont solitaires et préfèrent des refuges isolés. La plupart sont décorés de manière macabre en référence à la quête de la réponse.
[Clanbook: Cappadocian (2805) p27]

    Certains Cappadocian s'inquiètent de ce que la vision restreinte du clan ne cause des problèmes à un certain moment, et ils tentent d'Etreindre des nouveaux nés ayant un fort sens de la vie et un solide sens pratique. Ces nouveaux nés trouvent souvent que la structure du clan est étouffante, et partent de leur propre côté, pour continuer le voyage que l'Etreinte a interrompu. Après tout, leurs sires ont raison, ils ont l'éternité devant eux pour atteindre leur propre vision de la mort et éventuellement ce qui suit derrière. Les extravagants reviendront un jour, et le clan sera plus riche de leurs expériences.

    Tous les Cappadocians nouveaux nés subissent un rite d'initiation au moment de leur étreinte. Les détails exacts varient de sire en sire, mais impliquent généralement d'enterrer vivant l'initié pour une certaine période de temps, comme une sorte de «nuit sombre de l'âme» où les initiés font face à la mortalité, une sorte de rappel de la Fête de Folie. Ceux qui émergent avec l'esprit dérangé sont rejetés et exterminés sans aucune pitié.  Certains Sire ne pratiquent plus cette cérémonie, d'autres laissent leurs nouveau-nés plusieurs jours ou le temps qu'ils se libèrent eux même (cette pratique inspirera le Sabbat des siècles plus tard).  Les Cappadociens étreignent toujours en respect de la 3ème tradition. Ils choisissent leurs enfants parmi tous les échelons de la société, du clergé à la noblesse. L'Europe aura vu plusieurs prince Cappadocien. [Clanbook: Cappadocian (2805) p26-27]

    Les Cappadocian sont aussi impliqués dans le développement des sciences médicales. Ils pratiquent souvent des autopsies et observent les travaux des médecins les plus doués pour mieux comprendre pourquoi et comment le cycle de la vie a une fin. Ils ont pris sous leur aile un certain nombre d'herboristes et de barbiers, observant les réussites comme les échecs des soigneurs.

    L'arrivée des Tremeres a entraîné certaines failles dans le clan Cappadocian. Certains pensent que le succès des Usurpateurs dans leur discipline magique, la Thaumaturgie, représentent une nouvelle brèche dans la connaissance vampirique. D'autres désapprouvent grandement l'extermination de Saulot, qui était considéré comme l'un des Caïnites les plus éclairés. Le clan doit encore se mettre d'accord pour savoir que faire des Tremeres.

    L'étreinte d'une cabale de nécromanciens vénitiens a fait avancer la connaissance de la mort du clan, mais les nouveaux nés doivent encore partager leurs grandes découvertes. Ils ont réalisé quelques progrès dans le développement d'une nouvelle discipline, une discipline qui permettrait de contacter les morts. Cependant, plusieurs traditionalistes du clan désapprouvent cette initiative et déclarent que rien de bon ne viendra de leurs inhabituelles méthodes agressives.

---

    Peu importe la quantité de sang que boit un Cappadocian, sa peau restera toujours aussi pâle et froide qu'un corps exsangue. A cause de cette pâleur mortelle, la difficulté de n'importe quel jet social est augmenté de 1, et ils sont plus facilement remarqués que les autres vampires.

    Le centre de leur pouvoir se situe en Turquie, où ils ont accès à des centres de recherches secrets ainsi qu'à des centres d'apprentissage.
Les Cappadocians sont solitaires et ne se rencontrent de temps à autre que pour échanger leurs connaissances. Chaque hiver au soltice, tous les membres du clan qui en ont la possibilité voyagent jusqu'à un monastère abandonné, où ils accomplissent des rituels secrets.

    Le clan Cappadocian agit rarement en tant que clan. Les membres se rassemblent rarement entre eux et n'aiment pas particulièrement avoir affaire aux autres clans.

    La hiérarchie Cappadocian s'articule autour du savoir. Plus le Pilleur de tombes a connaissance d'anciennnes légendes, et plus son rang est élevé parmi ses pairs. Cependant, cela entre rarement en jeu. Bien que les individus se rassemblent souvent pour partager leurs connaissances, le seul grand rassemblement du clan se déroule pendant le soltice d'hiver, dans un temple oublié dans les hautes montagnes de Turquie. A ces ressemblements, les anciens effectuent les changements politiques qui leur semblent appropriés, et tous ceux qui ne peuvent pas se rendre au rite du solstice doivent apprendre rapidement les changements et s'y plier.

Force et Influence à l'Âge des Ténèbres :
    Les refuges des Cappadocians sont sûrs et cachés, souvent défendus par d'étranges goules et parfois par des corps animés. Ils ne ressentent pas le besoin de posséder une force militaire, et ne veillent que sur eux mêmes. Leur poids dans la société caïnite vient de leurs connaissances légendaires, quelle que soit leur ancienneté. Il est communément admis que tout ce que sait un clan sera connu tôt ou tard des Cappadocians. Peu de vampires considèrent que tuer un Pilleur de tombes en vaille la peine, particulièrement parce que toutes leurs connaissances mémorisées seraient perdues.

    Vers l'époque de l'Âge des Ténèbres, les Cappadocians ont Etreint une petite cabale de nécromanciens pour pouvoir avancer dans ses recherches. Ces nouveaux vampires développent une discipline de leur cru, bien qu'elle soit loin d'être éclatante. Cette discipline serait capable de faire communiquer avec les morts.

    Note : Il s'agit des premiers Giovanni, développant Necromancie.

    Les Cappadocians sont divisés en plusieurs sous-factions, dont les Giovanni et les Lamies.

    Une faction du clan s'est regroupée autour de Lazare. Ce fils de Cappadocius a délibérément trahi son clan en refusant d'accepter le concept de la mort, inévitable but de toute chose suivant le clan. Ils sont considérés comme hérétiques, et se sont réfugiés en Egypte.

    Les Infitiores
    Les Infitiores sont les membres du clan Cappadocien qui ne se sont pas rendus à la Fête de Folie à Erciyes lors de l'appel de Cappadocius. Ils ne s'y sont pas rendus pour des raisons diverses, comme l'incapacité de s'y rendre, ils n'ont pas entendu l'appel de Cappadocius ou bien ils ont senti que ce n'était pas une bonne idée. Ils haïssent depuis leur fondateur, beaucoup d'entre se seraient retrouvé parmi ceux condamné par Cappadocius. Ils interagissent très peu avec les autres vampires et jamais avec les Cappadociens. Pendant la purge Giovanni, ils fuiront à Haïti, au Portugal, en Jamaïque ou en Afrique. Ils ont subi depuis un changement d'apparence qui les rend, au XXè siècle totalement méconnaissables. [Clanbook: Cappadocian (2805) p19]

    Les Eschatologistes
    Cette faction supporte l'hérésie cainite. Ils pensent que Cappadocius suit son droit en voulant atteindre la divinité. La plupart suivent la Voie du Paradis et sont exclusivement chrétiens. Ils pensent qu'ils remettront les enfants de Seth au Paradis.[Clanbook: Cappadocian (2805) p28]

    L'Alliance Cyclopéenne
    Ils veulent développer leur connaissance du royaume de la magie. Ces vampires encouragent une alliance avec les Tremere, certains prétendent même connaître la Thaumaturgie et être membre d'une Fondation Tremere. Ils suivent avec intérêt les Giovanni, pensant que cela peut apporter du bon.
[Clanbook: Cappadocian (2805) p28-29]

    Lamia
    Voir la pagequi leur est consacrée.

    Transcendantaux
    Ils étudient la mort en s'associant avec des fantômes. Ils étudient l'âme des morts qui ont renié le Paradis ou l'Enfer. Beaucoup connaissent la discipline des Lamia, Deimos. Il semblerait que certains membres de ce culte soit membres de la Manus Nigrum. [Clanbook: Cappadocian (2805) p30]

    Mla Watu, faction moderne de l'Afrique noir du Clan
    Ils désirent par dessus tout la solitude, qu'ils obtiennent en contrôlant les morts, chose terrible pour les peuples africains, voir répugnant. Cette lignée reste mystérieuse pour les Laibon. Les Ma Watu prétendent avoir été un clan important dans le passé. Ils possèdent des connaissances occultes très importantes. Ce sont clairement des Cappadocéens, possédant les mêmes pouvoirs que leurs ancêtres. On les surnomme les mangeurs de morts. [Kindred of the Ebony Kingdom (2441) p198-199]

    Considéré comme Haut-Clan au Moyen-Age.



Officiel
Byzar Cappadocien
Cappadocius - 3 - Cappadocien
De Camden Roger - 6 - Cappadocien
Drenis - 7 - Cappadocien
Japhet - 4 - Cappadocien
Lazare - 4 - Cappadocien
Mahatmah - 4 - Cappadocien


Mort Rouge
Lameth - 4 - Cappadocien


Liste totale des membres du clan

 

Retour