Vampires

Giovanni

[Vampire: The Masquerade (Revised Edition) (2300), Vampire Players Guide (2nd Edition) (2206), Clanbook: Cappadocian (2805)]

Atouts-Handicaps pour Giovanni

Les Nécromants

Domination, Nécromancie, Puissance

Origine :

     C'est vers le 12ème siècle que des agents du clan Cappadocien rencontrèrent une petite cabale de nécromanciens mortels au sein de Venise. Cette cabale, uniquement composée de membre de la famille Giovanni, avait profité des croisades pour s'enrichir. Connus dans toute l'Italie du Nord pour avoir pratiqué toutes les formes d'actes proscripts par l'Eglise, les Giovanni se sont ensuite tournés vers un art interdit, la Nigremance (La Magie Noire).

    Quand les Giovanni ont prouvé leurs talents à pratiquer la Nigremance, en invoquant l'esprit des morts, la nouvelle arriva rapidement au Mont Argée, là où Japhet et la Matrone Constancia, 2 éminents Cappadociens, veillaient sur le corps de l'antédiluvien. La nouvelle interessa grandement Constancia qui en parla immédiatement au Fondateur, à travers ses rêves. Cappadocius demanda à Japhet de recueillir sa propre vitae et de faire entrer la famille mortelle Giovanni au sein du clan. Pour la première fois, Japhet s'opposa à son Fondateur et lui demanda un temps de surveillance, moins de précipitation et lui rappella la trahison des Tremere....Mais Cappadocius avait déjà pris sa décision et convoqua Augustus Giovanni, à travers les rêves, à venir au Mont Argée pour partager son immortallité.

     Quand Augustus arriva à Argée, il fut sondé par Japhet et Constancia. Là, ils virent la pourriture de son âme, son goût du pouvoir, sa volonté à écraser ses adversaires...Augustus n'était pas là pour l'illumination mais le pouvoir. Japhet demanda à son infante, Constancia, de préparer le mortel à l'étreinte et durant ce temps il plaça une malédiction sur la jarre contenant le sang du Fondateur.

    "Celui qui partage cette bénédiction sera à jamais jugé par ce sang et la volonté de Dieu. Que les actes de son buveur colorent ce fluide vital. Qu'il prenne une gorgée de son âme chaque fois qu'il s'abreuve. Que cette flétrissure lui soit imposée tout comme le fondateur nous impose cette honte."

     Augustus fut vidé de son sang, celui-ci fut par ailleurs scellé dans des jarres par Constancia, par 2 Cappadociens. Puis Japhet arriva avec le sang du Fondateur, hésitant un instant, il marcha vers le corps presque sans vie du mortel et versa la vitae dans sa bouche. Japhet versait des larmes de sang en créant le nouvel infant de Cappadocius . Constancia tourna la tête ne pouvant pas assister à cela. Augustus Giovanni devint l'infant de Cappadocius. Il se leva tel un ivrogne et regarda les 2 assistant Cappadociens qui l'avaient préparé avec les yeux de la soif. Il les tua de ses mains nues et draina leurs vitae. Japhet appela les Lamies pour calmer, de leur force et de leurs paroles, la bête d'Augustus et des esclaves lui furent apportés. Constancia profita de ses actes de sauvagerie du nouveau-né pour cacher les fioles de son sang mortel dans une alcôve secrète.

     Augustus, Japhet et Cappadocius commencèrent alors à discuter de leur avenir. Peu après Japhet et le Fondateur entrèrent en torpeur. Augustus devint le "dirigeant" en troisième du clan. C'est là que le Fondateur eut la troisième révélation, une prémonition, où il se voyait projeté dans le néant et y voyait également tous les membres de son clan enflammé : son clan était condamné .

     Cappadocius alla immédiatement à Rome, là il chercha des ouvrages, sous les propres quartiers du pape, pour paver sa route vers le Paradis et vers l'esprit de Dieu. Quand il donna ce rêve à Japhet, il lui demanda d'en avertir l'ensemble du clan, ce qui fut fait au solstice au Mont Argée. Les plus choqués furent les Giovanni récemment intégrés, ils voyaient le don de l'immortalité comme une arme à double tranchant. Le Fondateur prit les parchemins, livres et documents dont il avait besoin et quitta Rome pour disparaitre. Seuls certains membres du clan ont reçu, en rêve, un message de sa part, leurs promettant de les guider vers la demeure de Dieu.

     Augustus Giovanni porta l'Amaranthe sur le Fondateur et devint 3ème génération. Peu après son ascension il ordonna à sa famille, les Giovanni, de commencer une purge sur l'ensemble du clan Cappadocien, ainsi que les Lamies.

Description :

    Les Giovanni sont respectueux, aimables et bien éduqués. Le clan s'intéresse de près à l'argent et ils sont, au delà de toute mesure, riches. Leurs origines remontent à des princes-marchands de la Renaissance. Le clan a conservé sa maison natale : le Mausolée . Aucun clan ne cache aussi bien ses secrets impies.

     Selon les histoires rapportées dans les salons de la Camarilla, l'argent a fini par lasser la famille qui s'est tournée vers la nécromancie par ennui. La famille faisait preuve de grandes prédispositions pour trafiquer avec la mort, et ses compétences attirèrent l'attention d'un Antédiluvien. Celui ci donna l'Etreinte au chef de la famille Augustus Giovanni. On dit qu'il le fit dans le but de savoir se qui sa cache derrière le mur de la mort.

    Le plan de l'Aïeul fonctionna mieux, quoique différemment, que ce qui était prévu. Augustus, marchand sans scrupule, vit l'opportunité de s'emparer du pouvoir de son sire, et ne la laissa pas passer. Il pourchassa et détruisit également tous les autres descendants de l'Antédiluvien (les Cappadocian).

    Les autres vampires réagirent violemment face aux 'vampires démoniaques' en les traquant et les détruisant durant un siècle. Après ce laps de temps, les Giovanni et la Camarilla négocièrent et signèrent une trêve. Les Giovanni ne devraient plus intervenir au sein du Jyhad et des affaires des autres vampires. Ils y consentirent pour éviter le génocide qui les attendaient.

     Les Giovanni accumulèrent tranquillement richesses et savoirs, développant parallèlement leur discipline de Nécromancie. Avec tout cet argent et toutes ces âmes rassemblées, quelque chose se profile à l'horizon. C'est un mauvais vent qui souffle depuis Venise.

     Les membres du Clan Giovanni sont aussi membres de la famille Giovanni mortelle, et ceux qui n'ont pas reçu l'Etreinte servent souvent leurs proches vampires en tant que goules. Ces liens familiaux (membres deux fois du même sang) assurent une loyauté absolue des Giovanni. Les femmes Giovanni qui ont un mari, sont également intégrées à la famille, ce qui agrandit l'éventail des infants possibles pour ceux qui ne portent pas le nom de Giovanni.

    Certains Giovanni ne partagent pas la soif de pouvoir d'Augustus Giovanni et suivent les anciennes traditions de recherchent et de connaissances du clan outre-passé des Cappadociens. Mais pour un Giovanni "altruiste" il existe 6 membres malveillants.

     Bien que principalement concentrés en Europe, ils se sont récemment répandus à travers le monde, et le clan semble plus actif que jamais.

     Quand Cappadocius perdit l'esprit en voulant devenir Dieu, Augustus discuta avec Claudius sur ce qu'il devait être fait. Le fondateur du clan devait mourir. Pour éviter que les Fondateurs (groupe de vampires à la base de la Camarilla) le contrecarrent, Augustus les lança sur la piste de la Conspiration d'Isaac et Claudius. La présence des Fondateurs compliqua les choses mais Cappadocius fut tué.
Après la mort de Cappadocius, Augustus étudia les écrits qui ont amené Cappadocius à  vouloir devenir Dieu. Il en arriva à  la conclusion que sa méthode était fausse. Il n'aurait pu amener le Paradis sur Terre mais faire tomber la Terre en Enfer. Il découvrit ainsi que certains écrits expliquaient comment briser le Voile qui sépare les vivants et les morts et apporter la Nuit Sans Fin. Une fois ceci fait, ceux qui dominent les morts ( les Giovanni donc...) domineraient tout. Mais l'énergie nécessaire pour accomplir cela nécessiterait 100000000 d'âmes selon le Journal de Khazar. Une tache accessible uniquement pour des vampires... et le clan commença à réunir ces âmes. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p21-34]

Lignée thaumaturgique:
    Les Giovanni auraient créés des lignées de vampires par magie, à la manière des Frères de Sang [Vampire Storytellers Handbook (Revised Edition) (2304) p49]

Au moyen Age : principalement La Voie des Ossements.

A l'époque moderne, les Giovanni suivent la voie de l'Humanité pour la plupart. Certains suivent la Voie de la Mort et de l'Ame. Certains anciens (vieux d'avant la diablerie de Cappadocius), suivent encore la Voie des Ossements. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p28]

     L'étreinte des Giovanni procure une douleur intolérable aux mortels qui la reçoivent. La plupart des mortels en meurent avant même que la perte de sang ne soit dangereuse. Les Giovanni infligent 2 fois plus de dégâts qu'un autre vampire lors de l'étreinte. Lorsqu'il absorbe 1 point de sang, le mortel subit 2 niveaux de dégâts. Les Giovanni se nourrissent donc souvent de corps déjà morts ou des réserves de sang des hôpitaux.

    Les Giovanni sont dirigées depuis Venise, dans un vaste palais appelé le Mausolée. Le clan a une structure familiale. L'inceste, la nécrophilie, le favoritisme, le culte des ancêtres et un sentiment de culpabilité précautionneusement entretenu dirigent la famille.

     La non intervention dans le Jyhad permet à ses membres de se concentrer sur leurs propres vendettas et d'approndir leurs connaissances en Nécromancie. L'Antédiluvien du clan, Augustus Giovanni, en conserverait le contrôle direct, bien que personne ne l'ait vu depuis plus de 400 ans.

    Baccio de la morte (Baiser de la Mort). : Cette cérémonie est très importante. La victime, futur vampire, s'offre rituellement. Le Sire peut alors la tuer, s'il estime qu'elle n'est pas digne d'appartenir au clan, et nul ne viendra lui demander de comptes sur le pourquoi de cette exécution d'un humain qu'on pensait être digne d'appartenir au clan. [Succubus Club: Dead Man's Party (2409) p26-31]

    Vie mortelle et vampirique pour un Giovanni. :
    Certains Giovanni n'ont jamais vu le progéniteur du clan, et ne pensent pas qu'il s'agisse de Augustus Giovanni. Ils l'appellent alors " Oncle Augie ", bien sur ce genre de comportement n'est pas apprécié par les Anciens. Les coupables sont torturés pour punition. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p20]
    La vie parmi les Giovanni est à  plusieurs niveaux, suivant leurs connaissances de ce qu'est vraiment la famille. 75 % de la famille a goûté au sang (lié, goule ou vampire). La plupart des Giovanni sont de bons catholiques. Mais parfois une goule Giovanni qui se trouve au service du Seigneur ne peut continuer à  servir la famille. Elle est alors enlevée de sa position religieuse et garde l'entrée de la loggia à  Padoue, en tant que Spectre. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p23-24-25]
    La mort parmi les Giovanni est rare. Sauf s'ils méritent de mourir, ils sont transformés en goule. Ceux qui meurent (d'un accident ou d'un meurtre par exemple) servent encore les Giovanni à  travers le voile, de gré ou de force (selon leurs mérites). [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p24]
    Quelques Giovanni, étreints avant la mort de Cappadocius, pratiquent encore la discipline de Mortis et crééent des Zombu pour les servir. C'est aussi possible avec le niveau 6 de nécromancie mais les zombu ne durent que 8 heures au maximum (Note : certainement un rituel). [] [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p25]

     Il n'existe pas d'Antitribu. Tous les Giovanni sont fidèles à la famille ou ses membres. Le clan se divise cependant en différentes familles que les Giovanni ont intégré .

Les Dunsern (ou Dunsirn) :
    Ils sont banquiers depuis des générations et ont amassé une grande fortune. Ils sont cannibales. Ils sont influents en Ecosse, Angleterre, pays de Galle et Irelande. Ils sont environ une centaine de vampires. Lors de leur rattachement au Giovanni, ils ont établit un traité avec Augustus qui leur permet de sortir de la famille s'ils ne sont plus d'accord avec elle. En faites, les Dunsern ont un héritage Fianna et transportent encore aujourd'hui le gêne Garou. Un Dunsern sur 100 est un Garou. Vu l'éloignement de la famille avec les Garous ils finissent généralement Ronin. De très rare Dunsern ont des pouvoirs de sorcellerie, laissant entendre une connexion lointaine avec les Verbena. La rumeur de leur cannibalisme court dans certains milieux. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p28-29]

Les Pisanob :
    Lorsque Cortez partit pour le nouveau monde, quelques Giovanni l'accompagnèrent. Là bas, ils découvrirent les Azteques et leur religion. Les Pisanob étaient les prêtres qui conduisaient les sacrifices. Ils capturaient ensuite les âmes des défunts pour les enfermer dans les crânes des sacrifiés. Les Giovanni décidèrent d'en étreindre quelques-uns uns avant que Cortez ne les extermine tous en 1520. Après cette date ils restent et se répandent parmi les Incas et les Toltecs. Ils se sont répandus par la suite sur l'Amérique Centrale... et ont rejoint la famille Giovanni. Ils pratiquent la Nécromancie en usant de leurs rites ancestraux. Ils utilisent comme reliques les cranes séculaire des sacrifiés de leur passé. Les Pisanob ont un talent particulier pour découvrir les veines d'Or. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p30-31]

Les Milleners :
    Francis Millener et Joe Kennedy étaient des hommes d'affaires et associsé de la Compagnie Colombia trust à Boston. Millener devait devenir le prochain président mais Kennedy le mit dehors et prit sa place. Millener prit contact avec un certain Andreas Giovanni dans le but de se venger. Les Millener entrèrent dans la famille vers les années 1950. Augustus a donné pour mission a Francis Millener de diableriser Genevra.[Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p32]

della Passaglia :
    Famille mineure du clan. Elle descend de Marco Polo. Elle fournit au Giovanni ses entrées dans la culture asiatique. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p33]

Ghiberti :
    Famille mineure du clan. Originaire d'Afrique.[Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p33-34]

Putanesca :
Famille mineure du clan. Cette lignée officie dans les marchandises illégales (drogues...). [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p34]

Rosselini :
    Famille mineure du clan. C'est Claudius Giovanni qui les repéra à  Rome durant la Renaissance. Ils étaient alors nécromants. [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p34]

La Famille dans le mariage :
    Quelques Giovanni ne sont pas issus de la famille originelle mais ont été rattachés à  celle-ci par mariage. Ils ne sont qu'une cinquantaine tout au plus. Le clan est bien entendu intéressé pour élargir ses horizons. Ces familles par mariage sont : Les St John (Francs-maçons anglais), les Rothsteins (Juifs kabbalistes américains), Li Weng (géomanciens chinois de San Francisco), les Koening (industrielles Allemands - cultistes de la mort), les Hidalgo (nécromanciens Mexicains - voir le mythe de chupacabra) et les Beryn (Flamands centrés au Luxembourg avec des contact en Afrique). [Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p34-35]

Les Premascines :
    Ils vivent sous la cité de Venise. Ce sont des 4 et 5ème génération et sont là  depuis 450 ans, voir plus. Ils ont été étreints avant la diablerie de Cappadocius mais font partie de la famille mortelle Giovanni. Certaines rumeurs prétendent qu'ils sont exempts de la malédiction de Lamies, et qu'ils sont au nombre de 5, ou 12.[Clanbook: Giovanni (1st Edition) (2063) p35-36]

Clan Indépendant



Officiel
Giovanni Claudius - 5 - Giovanni
Giovanni Augustus - 4 - Giovanni
Le Capucin Giovanni
Marianna - 6 - Giovanni
Pochtli Pisanob Pochtli - 6 - Giovanni-Pisanob


Liste totale des membres du clan

 

Retour